Les pistes de l'aventure

Publié le par Arthur




Rho, ce gros retard...  mais on s'en moque.

A travers cette page, je vais raconter en partie les deux semaines et demie qui ont suivi les vols en hélicoptère.



Au programme, cartographie et échantillonnage de sol. On a laissé l'hélico pour prendre le 4x4 et sillonner tout le secteur suivant des pistes plus où moins bien balisées...





Parfois j'étais au volant d'un V8... à fond le caisson, sans mettre les warnings, chut !



Une station service où l'on ne vient pas par hasard.




Voilà donc les pistes et chemins sur lesquels on s'embarquait pour aller travailler... Pas de bouchon, pas de feu rouge, ...



(Quand les couleurs sont vives, avec par exemple un rouge pétant, c'est la fin de la journée et le soleil est bas derrière nous... toujours une merveille comme d'aller sur les pistes à l'aube et de voir le soleil se lever, tous les kangourous qui regardent la voiture avant de se décider à déguerpir, les vaches que je réveille à coups de klaxon, ouaip car elles n'ont pas intérêt à me traverser la route sous le nez !)




Non, interdiction de se tirer la bourre....



















Et puis si on se tire la bourre, on ne profite pas du paysage.







           





Je trippe toujours avec mon appareil.







Dans le reflet de la dernière photo, encore une barrière, celle-ci :





Mais ce n'était pas le même jour, on ne retrouve pas les nuages du rétroviseur qui laissaient prédire que le coucher du soleil allait être plutôt sympa.



 























Bref, revenons à nos pistes, parfois, c'est très limite :




Parfois, y en a carrément pas et comme faut toujours revenir sur nos pas...

"N'allez pas où le chemin vous mène, allez au contraire là où il n'y a pas de chemin et laissez une piste" (Ralph Waldo Emerson, je ne sais pas qui c'est, peut-être un joueur de foot brésilien qui fît losophe sur le banc de touche).


Quand c'est à travers les spinifix, ça va c'est assez facile de retrouver nos marques :





Mais bon, ce n'est pas toujours évident :



C'est là que l'on use de la technique de la chaine pour jouer au Petit Poucet...















Comme ça, ben on laisse une marque, et au retour on la piste. "Where is my track ?"















Vous la voyez la marque ?


Sinon, il arrive que l'on ne soit pas sur de là où l'on s'embarque, donc on fait un petit repérage à pied avant de s'aventurer en 4x4, car quelque fois on peut se retrouver face à des creeks infranchissables et on balise notre chemin à suivre :






Un petit moment qui fait assez emmerdant, mais bon il en faut bien...



















































Sur cette photo, vous la voyez notre piste ?







Bon allez on rentre c'est la fin de la journée...











Shower time....  Bier time...










Commenter cet article

john 19/07/2008 12:11

De la patate mon pote ! On pense tout les jours fort à toi !
surtout quand j'écoute DJ Vadim et son morceau avec les grenouille !
Tchus et à plus dans le bus !
John et Claire ... et futur bébé !